Infections urinaires

Les infections urinaires (IU) sont provoquées par des agents pathogènes qui infectent les voies urinaires. Une complication peut survenir, dans le cas où une infection touche les reins ou le flux sanguin. Dans le pire des cas, une infection de la vessie causée par hypothermie peut conduire à une pyélonéphrite rénale. Une infection urinaire peut être qualifiée de « compliquée », « non-compliquée » et « récidivante ». Dans le cas d’une infection urinaire non-compliquée, la miction n’est ni gênée par des calculs urinaires ni par une augmentation de la taille de la prostate. Elle ne présente alors pas de risques pour le système immunitaire. Une inflammation de la vessie occasionnée par une hypothermie, un stress, les menstruations (etc.) est un bon exemple d’infection urinaire non-compliquée. Dans le cas d’une infection urinaire compliquée, la miction est gênée par des calculs urinaires, qui affaiblissent le système immunitaire. Ceci peut conduire à un diabète sucré ou à d’autres troubles du métabolisme. Sans traitement médicamenteux, une lésion rénale peut apparaître. Les infections récidivantes doivent être prises en charge par un médecin. De telles infections apparaissent de manière répétée en un court espace de temps et peuvent causer des lésions irréversibles. Afin de vous permettre un diagnostic précis, nous vous proposons les tests rapides suivants dans le domaine de l’urologie:

Articles 1 à 12 sur un total de 20

Page :
  1. 1
  2. 2

Grille  Liste 

Articles 1 à 12 sur un total de 20

Page :
  1. 1
  2. 2

Grille  Liste